PDA

Afficher la version complète : L'argent et la politique: qui donne à qui?



Ramm
16/04/2011, 18h20
Martin Croteau et Thomas de Lorimier
La Presse

Le Parti conservateur reçoit plus de dons que ses rivaux, c'est bien connu. Mais saviez-vous que les dons individuels les plus généreux des dernières années sont allés au NPD, au Parti vert et au Parti communiste? Que le Parti vert, qui n'a jamais fait élire un député, reçoit plus de dons que le Bloc québécois? Que le parti de Stephen Harper a reçu 885 632,29$ à Montréal et à Laval en quatre ans, même s'il n'y compte aucun député? Et que votre voisin pourrait être un fervent partisan du militant anglophone Howard Galganov?

Qui donne à qui? Voyez vous-mêmes! La Presse a compilé les quelque 567 000 dons aux partis politiques fédéraux entre 2007 et 2010 dans une base de données. Nous avons ensuite projeté les contributions sur une carte interactive.

Cette formule unique vous permet de savoir qui a contribué aux différents partis dans votre rue, dans votre quartier, dans votre ville. Vous pourrez chercher ce médecin de la Colombie-Britannique qui contribue à la caisse du Bloc québécois, savoir qui sont les donateurs du Parti libéral et du Parti conservateur dans votre secteur.

Pour ceux qui souhaitent approfondir leurs recherches, nous allons publier un lien vers notre base de données sur la même page que la carte. N'hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles au redaction@lapresse.ca.

Notre carte interactive intègre la totalité des dons de plus de 200$ recensés dans les rapports officiels d'Élections Canada. La loi n'oblige pas les partis à dévoiler la provenance des dons de moins de 200$. Nous avons aussi monté des ensembles statistiques pour les candidats qui ont recueilli le plus de dons, ainsi que pour les associations de circonscription les mieux financées.

-Données obtenues et compilées par Cédric Sam, collaboration spéciale

***

Des Montréalais financent Galganov

Le militant anglophone Howard Galganov a quitté le Québec pour s'établir en Ontario. Mais plusieurs Montréalais continuent de l'appuyer généreusement. M. Galganov s'est présenté comme indépendant dans la circonscription de Stormont-Dundas-South Glengarry en 2008, et 19 Québécois ont contribué à sa campagne. Au total, il a reçu au moins 13 950$ en provenance du Québec, essentiellement de l'île de Montréal. Cette somme n'inclut pas les dons de moins de 200$.

Les verts plus riches que le Bloc?

Le Parti vert du Canada n'a jamais fait élire un député, mais cela l'empêche pas de recevoir plus de dons que le Bloc québécois, qui en a pourtant fait élire 49 aux élections de 2008. La formation d'Elizabeth May a reçu des contributions totalisant près de 6,8 millions entre 2007 et 2010, un total qui inclut les dons de moins de 200$. Le Bloc, lui, a reçu un peu plus de 5 millions pendant la même période. Les verts ne sont pas plus riches pour autant. Les partis reçoivent chaque année une allocation en fonction du nombre de votes qu'ils ont recueillis. Or, entre 2007 et 2010, ce programme a permis au Bloc de recueillir 11,5 millions, presque deux fois plus que les 6,2 millions du Parti vert.

Les plus gros dons au NPD, au Parti vert et... au Parti communiste!

Le Parti conservateur a éclipsé ses rivaux en matière de financement politique, au cours des dernières années. Mais étrangement, les dons individuels les plus généreux sont allés au NPD, au Parti vert et... au Parti communiste! La loi interdit à un électeur de donner plus de 1100$ à un parti et 1100$ à une association de circonscription dans une même année. Seuls les candidats peuvent dépasser ce plafond: ils ont droit à une contribution additionnelle de 1000$. Mais il n'y a aucune limite pour les morts! À son décès, l'an dernier, Ruth Milicent Hass a légué la somme colossale de 210 857,87$ à la formation de Jack Layton. Une autre sympathisante fortunée, Barbara Armitage, a légué 38 985,07$ au parti. Le Parti vert a aussi profité des fruits d'une succession: 21 537,28$ de feu Jean A. MacKenzie, de Vancouver. Le Parti communiste n'est pas en reste. William Stewart, de Peachland, en Colombie-Britannique, lui a légué trois dons totalisant près de 23 000$. Des 10 dons les plus généreux des quatre dernières années, le NPD en a reçu 5, le Parti communiste 3, le Parti vert et le Parti conservateur, chacun 1.

L'Ontario, eldorado des partis politiques

Les partis politiques fédéraux ont une vache à lait: l'Ontario. Pas moins de 43% des dons de plus de 200$ versés entre 2007 et 2010 viennent de cette province, plus que la Colombie-Britannique, l'Alberta et le Québec réunis. Les conservateurs y ont récolté 21 454 910,44$, un total qui ne comprend pas les dons de moins de 200$. La province est la première source de financement pour tous les partis à l'exception du Bloc québécois. Et encore, le parti de Gilles Duceppe y a recueilli 22 881,19$ en quatre ans!

Le «ROC» finance le Bloc

Le Bloc québécois ne présente aucun candidat au Canada anglais, mais cela ne l'empêche pas de recevoir des dons des autres provinces. En quatre ans, le parti de Gilles Duceppe a reçu au moins 29 291,19$ en provenance du «reste du Canada». Ce total pourrait être plus élevé, puisque les partis n'ont pas à déclarer à Élections Canada la provenance des dons de moins de 200$. Un médecin de Victoria, David Henderson, a versé 3700$ à la caisse bloquiste entre 2007 et 2010. Jane Russell, de Saint John's, à Terre-Neuve, a pour sa part donné 1100$. La plupart des dons hors Québec du Bloc proviennent de l'Ontario.

Gilles Duceppe, plus important donateur du Bloc

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, est le plus important donateur de son propre parti. Il a versé au moins 7400$ à la caisse de son parti entre 2007 et 2010. Il n'y a là rien d'illégal, puisque la loi permet à un individu de donner 1100$ à un parti chaque année, ainsi que 1100$ à une association de circonscription. Les candidats peuvent donner 1000$ supplémentaires à leur parti. Au deuxième rang des plus généreux donateurs du Bloc au cours des quatre dernières années: Serge Ménard, qui vient tout juste de démissionner comme député de Marc-Aurèle-Fortin. - Martin Croteau

L'outil en question:
Carte du financement politique au Canada (http://www.cyberpresse.ca/actualites/elections-federales/carte-des-contributions-aux-partis-politiques/)

Viper37
16/04/2011, 20h56
J'avais démarré un fil sur le sujet, mais pas grave, continuons dans celui-ci :)